jeudi 2 août 2007

Le cabildo indique que les incendies sont controles

C'est à 4 heures du matin, ce jeudi 2 août 2007 que le Cabildo de Tenerife a déclaré que l'incendie forestier déclaré ce lundi et affectant 10 municipalités est désormais contrôlé.

Le feu s'est au final étendu sur un périmétre de 78,2 kilomètres, soit 15.562 hectares sur les territoires de
Los Realejos, San Juan de la Rambla, La Guancha, Icod de Los Vinos, Garachico, El Tanque, Los Silos, Buenavista del Norte, Santiago del Teide et Guía de Isora.
Sur ces municipalités, les moyens mis en oeuvre pour lutter contre le feu continueront leurs travaux de contrôle et d'extinction de l'incendie durant les prochains jours.

Le président du Cabildo de
Tenerife, Ricardo Melchior, annoncai hier à 14h00 qu'il n'y avait plus de flamme, c'est donc moins de 48 heures aprés cette déclaration qu'il a pu annoncer que les différents fronts de l'aincendie étaient contrôlés.
Il a néanmoins précisé que le feu ne serait pas déclaré éteint avant 6 ou 7 jours, les températures sur le terrain étant extremement fortes et donc propices à un redémarrage de feu.

Les évacués
L'amélioration la plus sensible a été le retour à la maison de la quasi totalité des 14.000 personnes évacuées d'urgence. Hier, à 16h00, il restait seulement 123 personnes en attente de retrouver leurs foyers : 70 à Masca, 50 à Icod de Los Vinos et 3 à El Tanque. Ce sont généralement des personnes avec des problèmes de mobilité.

Les moyens
Les moyens mis en oeuvre pour lutter contre l'incendie ont réunis plus de 1.000 personnes regroupant :
  • les gardes forestiers de Tenerife, assistés par les brigades de La Palma, El Hierro et Zaragoza,
  • les pompiers de Tenerife, Fuerteventura, Madrid et les volontaires de plusieurs municipalités,
  • les effectifs de l'Unité Militaire d'urgence (UME) de Zaragoza, Valencia, Sevilla et Madrid,
  • Le personnel de l'armée de Terre
  • La Garde Cicile,
  • Le corps national de la Police, et les polices locales,
  • La Croix Rouge,
  • La Protection civile et le CECOES
Ces hommes ont été soutenus dans leur travaux par 12 helicopteres, 3 hydravion, des VAMTAC (véhicule de haute mobilité tactique, camions pompiers....

Les pertes estimées
Selon une première estimation, les dommages de Ténérife s'éleveraient à 1.800.000 euros (dont 1,5 million pour l'agriculture).
Les réseaux electrique, téléphonique, et autres communication sont aujourd'hui totalement opérationnels, ainsi que les centres stratégiques de Bolico, a Buenavista del Norte.
Ricardo Melchior a annoncé aur la superficie brulée serait donnée avec exactitude d'ici 5 jours, ainsi que l'exacte évaluation des dommages.

Source : canarias 24 horas, Diario de avisos

Aucun commentaire: