mercredi 1 août 2007

Incendie : conference de presse de Zapatero

Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, vient d'annoncer lors d'une conférence de presse à Ténérife que le vendredi 3 juillet 2007 se tiendrait un conseil des ministres extraordinaire afin d'approuver un décret de loi d'aide pour tous les sinistrés des incendies de Ténérife et Gran Canaria.
Cette aide s'ajoutera à celles du gouvernement canarien.

Les aides seront relatives aux conséquences fiscales, pertes d'emplois, reconstructions d'infrastructures et tous les effets consécutifs aux incendies canariens.

Selon les dernières informations, Zapatero s'est montré optimiste mais a confirmé le maintien de l'attention et des moyens nécessaires jusqu'au total contrôle et extinction des incendies.

"Je souhaite affirmer un regret profond concernant le fait que l'incendie de Gran Canaria a une originie volontaire. Son responsable va ressentir tout le poids de la loi et du code pénal" a affirmé le président du gouvernement central, en ajoutant que les forces de la police nationale ainsi que de la Guarde Civile continuent les recherches afin de déterminer las causes de l'incendie de Ténérife.

Il a aussi indiqué que l'Unité Militaire d'Urgence intervient depuis hier avec plus de 150 hommes auxquels viendront s'ajouter 300 nouvelles personnes ce mercredi 1er août.
Ainsi, une Unité Militaire d'Urgence va s'installer à Ténérife comme instrument de soutien et de sécurité en prévention de tout évenement sur l'île.

Zapatero en a profité pour féliciter la Police Nationale, la Guarde Civile, les brigades et l'armée pour l'action menée sur les incendies de Ténérife et Gran Canaria, et a demandé la compréhension des personnes qui ont été évacuées de leur logement à titre préventif.

Paulino Revero a qualifié la coordination entre les administrations de quasi parfaite et remercié la compréhension de Zapatero relative aux Canaries qui sont une terre différente "pas parceque nous souhaitons être privilégiés, mais parceque les iles se trouvent loin du continent, qu'il s'agit d'un territoire fragmenté, et parceque à cause de son climat c'est toute l'année que le risque d'incendie est élevé"

Source : Canarias 24 horas

Aucun commentaire: