mercredi 1 août 2007

Incendie : 12.000 personnes evacuees, 35.000 hectares brules sur Tenerife et Gran Canaria

Selon EL DIA, ce sont plus de 12.000 personnes qui ont été évacuées et 35.000 hectares de terrain qui sont partis en fumée sur les îles de Gran Canaria et Tenerife.

Une dizaine de routes ont été fermées à Ténérife et Gran Canaria, îles sur lesquelles les superficies touchées par les incendies sont respectivement de 15.000 et 20.000 hectares.
Pour les deux îles, 28 personnes ont été secourues pour problémes de santé (dont 2 militaires blessés lors de leur combat contre les flammes) ainsi que de nombreux dégats matériels non encore évalués sont les conséquences de ces terribles incendies.

La gravité de ces evenements a amené la ministre de l'environnement, Cristina Narbona, a se déplacer sur l'archipel à l'occasion d'un voyage d'urgence.

La ministre a déclaré envoyer des moyens supplémentaires pour lutter contre les incendies des îles majeures (Tenerife et Gran Canaria) : ces aides devraient s'ajouter aux 400 personnes, 3 helicopteres, un avion et 3 véhicules que le gouvernement canarien a deja mobilisé.

Concretement, le ministere de l'environnement a deplacé depuis la péninsule 3 hélicoptéres KAMOV, un avion ARITRACTOR et une brigade Helitransportada-A, formée de deux équipes de 8 membres chacunes, ainsi qu'un technicien et l'équipage.

De plus, viennent s'ajouter les aides de 140 personnes de l'Unité Militaire d'Urgence (53 basées sur Gran Canaria et 87 venus de la péninsule).

Les dégats se montent a 20.000 hectares sur Gran Canaria, 15.000 sur Ténérife.
De plus, ce matin, un nouveau sinistre s'est déclaré sur l'ile de la Gomera et a pu être maitrisé aprés avoir brulé 60 hectares.

Les zones affectées sont les suivantes :
- sur Gran Canaria : canton de San Bartolomé de Tirajana,
- sur Tenerife : cantons de Los Realejos, Icod de Los Vinos, Santiago del Teide et Guía de Isora.

Le président du gouvernement canarien, Paulino Rivero, a annoncé que des aides seront apportées aux familles, entreprises et associations affectées par les flammes un fois que les dommages auront pu être évalués.
Le président de gran canaria a annoncé qu'il prévoyait deja de consacrer au minimum 300.000 euros pour les dédommagements.

Le président de la communauté autonome a souligné que la priorité actuelle est la protection des vies humaines, et a qualifié d'authentique "catastrophe naturelle" la destruction du patrimoine naturel.

Patrimoine dans lequel on retouve :
- sur Gran Canaria, l'intégralité de la réserve naturelle d'Inagua, et la pineraie d'Ojeda (celle-ci renfermait les pins naturels les mieux conservés de l'île ainsi que de nombreuses especes endemiques aussi bien animales que végétales.
- sur Ténérife, les forêts d'Icod de los Vinos et les cantons limitrophes qui constituent la principale masse forestiere des Canaries.

Source : El Dia

Aucun commentaire: