jeudi 12 mars 2009

Les écologistes au Ministere

Ecologistas en Acción, Greenpeace, SEO/BirdLife et WWF exigent ce jour la paralysie définitive des travaux du port de Granadilla auprès de la ministre de l'environnement Elena Espinosa.

Les 4 organisations écologistes demandent instamment d'arrêter d'ignorer "les graves irrégularités" autour des rapports sur les impacts environnementaux du port de Granadilla, et de procéder à l'annulation immédiate de l'approbation environnemental du projet datant de février 2003.

Ils demandent en plus que la ministre se prononce sur la protection des cymodocées (avec l'aval de la communauté scientifique des Canaries).
Les groupes demandent dans un même temps au Gouvernement Canarien de rétablir immédiatement la protection de ces algues dans la zone, ainsi que l'abandon définitif du projet pour ses graves conséquences sur l'éco-système marin.
Les écologistes affirment aussi que d'autres espèces sont menacées comme la tortue Carreta carreta, la piña del mar (cette plante endémique des Canaries) et de manière plus générale la Réserve Naturelle de la Montagne Rouge.

Pour soutenir les associations, manifestations le samedi 14 février 2009 à 12hoo depuis la Plaza Militar de Santa Cruz jusqu'à la Présidence du Gouvernement Canarien.

Source : Canarias 24
, El Dia

Aucun commentaire: