mercredi 4 mars 2009

Protection des Cymodocées a Tenerife

Le centre supérieur de recherches Scientifiques de l'Université autonome de Madrid ont demandé officiellement au ministère de l'environnement de rejeter définitivement le projet du port de Granadilla, avec pour argument principal la protection des champs de Cymodocées (Cymodocea nodosa).

Les experts estiment que les Canaries et cette région du sud de Tenerife hébergeant ces Cymodocées font partie d'un eco systéme marin des plus menacés (au même titre que les récifs coraliens).
Ils ajoutent que les cymodocees sont fortement vulnérables, et reconnus comme tels par le gouvernement canarien qui les a inclus des 2001 dans le catalogue des espèces canariennes menacees.

Source : canarias 24 horas

Aucun commentaire: