mercredi 28 février 2007

Du lac Titicaca à Guimar

En novembre 2005, la tornade tropicale Delta a causé de sérieux dégâts au sein du parc ethnologique des pyramides de Guïmar. En particulier, les 4 embarcations fabriquées par Thor Heyerdhal pour ses traversées transatlantiques ont beaucoup souffert.
Depuis le début de février 2007, deux mayas boliviens ont quitté les rives du lac Titicaca pour reconstruire ces bateaux de manière complètement artisanale.

C'est en hommage au célèbre anthropologue Thor Heyerdhal que Braulio Corane a donné le nom de Henri Thor à son fils. Effectivement, Braulio a rencontré Thor il y a de cela quelques décennies en Bolivie et à l'époque a participé à l'élaboration des célèbres embarcations ayant permis à l'anthropologue de traverser les océans du monde.
Aujourd'hui, Braulio et son fils sont à Ténérife pour participer à la reconstruction des répliques de ces embarcations au sein du parc des pyramides de Guïmar.

Effectivemment, aujourd'hui, la famille de Braulio Corane est une des seules au monde à posséder le savoir faire pour élaborer de telles embarcations à base d'une espèce de roseau qui pousse sur les bord du lac Titicaca. Les techniques de fabrication, millénaires, ne sont plus utilisées de nos jours qu'à des fins touristiques. Les embarcations du lac Titicaca sont aujourd'hui en bois, plus résistantes, néanmoins la famille de Braulio a préservé ce savoir faire et continue d'élaborer des radeaux de roseau pour promener les touristes sur le lac.

Concernant les reproductions du parc de Guïmar, 3 ont été construites dans les années 90 en Bolivie avant d'être transportées à Ténérife, la 4ème a été fabriquée sur place en 1999 par Braulio.

Selon Braulio Corane, les travaux de restauration devraient être achevés en un mois.

Source et lien d'intêret : Canarias 7, Le mystère des Pyramides de Guimar

Aucun commentaire: