jeudi 15 février 2007

Accident de la galerie - histoire du tunnel

los silos tenerife infosLes propriétaires de la galerie affirment ne pas avoir de responsabilité dans la tragédie, et reconnaissent que celle-ci a souffert de nombreux actes de vandalisme au cours de la dernière année.

La communauté des propriétaires de la galerie Piedra de Los Cochinos, pense que le tragique accident a plutôt pour origine l'imprudence des randonneurs.

L'autorisation d'exploitation de la galerie date de 1934, et celle-ci a été creusée jusqu'à 1.530 mètres à ce jour.
Les 50 actionnaires composant cette communauté affirment que la galerie n'a jamais été abandonnée, et qu'en 1994 une autorisation leur a été délivrée pour pouvoir continuer l'exploitation en forant jusqu'à 3.030 mètres.

Des experts du Consejo Insular de Aguas ont signalé que lors d'une investigation, ils n'avaient pu progresser a plus de 850 mètres dans la galerie, l'air devenant irrespirable.

Aujourd'hui si la galerie n'a plus été creusée depuis 1964, elle resterait exploitée et produirait de l'eau, ce qui a été confirmé par la municipalité de Los Silos.
Cependant, l'exploitation a été ralentie ces dernières années et ne produit plus d'eau à cause d'actes de vandalismes allant jusqu'à la destruction de machines.
Un porte interdisant l'accès au lieu aurait même été mise en place au cours des dernières semaines.

La communauté des propriétaires attend sa prochaine réunion pour réagir officiellement au sujet de la tragédie de samedi.

A Tenerife, il y a de nombreuses galeries avec des conditions similaires a celle de la Piedra de los Cochinos, celles-ci sont soumises à des normes de sécurité minière qui dépendent de la Dirección General de Industria del Gobierno de Canarias :
  • pour accéder aux galeries il faut être accompagné d'un ingénieur des mines, qui s'assure entre autre que l'air y est respirable
  • il existe un protocole d'aération forcée pour extraire les gaz, dans tous les cas, la sécurité des personnes doit être assurée
  • si la galerie est en exploitation elle se doit d'être maintenue
Néanmoins, ces galeries sont privées, elles ne font pas partie des chemins de randonnée de l'île, le passage de randonneurs y est donc normalement interdit ...



Sources et liens d'intérêt : Municipalité de Los Silos, La Opinion, Canarias 7

Aucun commentaire: