vendredi 24 août 2012

Paysages canariens vulnérables ?

PROFOR Canarias (l'association des forêts d'Espagne aux Canaries) décrit comme tragique les incendies de ces deux derniers mois sur les îles de Tenerife et La Gomera.
Cette situation est - selon elle - imputable au côté trés vulnérable des paysages naturels des îles.


Les causes de cette vulnérabilité sont principalement socio-économiques, les forêts et bosquets sont beaucoup moins entretenus que par le passé, c'est ainsi qu'on contate une augmentation de la biomasse, et donc des matiéres inflammables. une augmentation de la biomasse, et donc des matiéres inflammables. une augmentation de la biomasse, et donc des matiéres inflammables. une augmentation de la biomasse, et donc des matiéres inflammables. Pour protéger les paysages des solutions existent : par exemple planter plus de grands arbres, qui ainsi donnent plus d'ombre, d'humidité et de fraîcheur qui réduisent le risque d'incendie
Profor, note néanmoins que les conditions climatiques sont particulièrement favorables aux incendies cette année 2012 : un hiver sec et plusieurs vagues de chaleur en été...

Il faut cependant retenir qu'en de nombreuses occasions, l'origine des feux reste humaine, que ce soit volontaire ou non. Dans ce dernier cas, il peut sembler important de multiplier les campagnes d'information.
Retrouver l'intégraliuté de l'article dans QUE ES

Aucun commentaire: