vendredi 9 janvier 2009

L'oursin diademe menace les côtes de Tenerife

Plus de 60% des écosystèmes marins rocheux des côtes de Tenerife sont littéralement envahis par le dévastateur oursin diadème (dit erizo de lima en espagnol ou Diadema antillarum).
Si sa présence est naturelle dans les îles Canaries, ses prédateurs ont pratiquement complètement disparu et leur absence a favorisé la croissance des colonies d'oursins.

Cette disparition des prédateurs combinée avec le réchauffement général des eaux a entrainé une croissance démesuré de la population des oursins diademe.

Ceci a une repercussion directe sur les populations d'algues, ces invertébrés étant de grands herbivores, et sans algues... les populations de poissons herbivores disparaissent bon train, ne pouvant entrer en compéticion avec les dévastateurs oursins.

Le Cabildo de Tenerife a mis en place depuis plusieurs années un projet pour contrôler la population des oursins diadème et améliorer les fonds marins de Tenerife. Ce projet implique plusieurs administrations comme l'Institut Canarien de Sciences Marines en tant que coordinateur.
Le conseil insulaire de l'Agriculture et de la pêche définit l'objectif global du projet comme le contrôle de l'oursin Diadema antillarum afin d'améliorer la qualité des ecosystemes du littoral canarien, en réduisant les fortes densités de population que nous avons actuellement.... en soulignant les apports que cela pourra amener en terme de bénéfices économiques découlant de la pêche.

Le Cabildo de Tenerife dispose actuellement d'une grande experience sur le contrôle de la population de cet oursin au travers de travaux réalisés jusqu'a ce jour.

Les travaux de recherche sur ce projet sont prévus pour durer 26 mois.

En savoir plus :
- l'oursin diademe sur Vida de Sol
- source : canarias24 horas

Aucun commentaire: