jeudi 29 janvier 2009

Observation des cetaces canariens sous controle

Le gouvernement des Canaries est convaincu que l'observation des cétacés est suffisamment contrôlé. La preuve en est : le nombre d'infractions commises par les embarcations dédiées à ce commerce (pour la plupart dans le sud de Tenerife) a baissé de 96% ces 7 dernières années.

Alors qu'en 2001, 48 infractions avaient été détectées et sanctionnées par l'Agence de Protection du Milieu Urbain et Naturel, seulement 2 ont été relevées en 2008.
Selon le conseiller à l'environnement, Domingo Berriel, c'est le signe que "le secteur s'est normalisé et que son impact est bien contrôlé".

Il est néanmoins intéressant de noter que sur la même période, le nombre d'embarcation dédiées à l'observation des cétacés sur les iles Canaries a aussi diminué presque de moitié.
Si en 1997 on recensait 60 bateaux, en 2008 ils n'étaient plus que 37, bien que sur cette même période, l'activité se soit étendue de Tenerife et La Gomera aux îles de Gran Canaria, et La Palma.

Berriel affirme que les Canaries sont "pionnières au niveau européen sur la réglementation du suivi des mammifères marins".
Le contrôle de l'activité est aujourd'hui sous le jougs :
- du bureau du tourisme qui autorise les excursions à des fins touristiques
- du bureau de l'environnement qui veille au respect de la loi et des sanctions

Rappelons qu'en 2008, pour renforcer la protection des cétacés des Canaries a été signé un accord avec les ministères de l'environnement et de la Défense selon lequel l'armée ne peut réaliser d'explosion ni exercices avec sonar à moins de 50 milles des zones de résidences des cétacés.

Source : Canarias 7

Aucun commentaire: